COE >  Accueil > Ressources > Etudes bibliques: le livre Eng|Deu|Fra|Esp|Gre



Ressources  Documents
 Etudes bibliques: le livre
 Daily Bible studies
 Chant du thème de la conférence
 Statements on Mission 1980-2005
 Bibliographie
 Télécharger

Esaïe 11,1-9 ; Ezéchiel 36,24-28

Kyung-Taek Ha

Un rameau sortira de la souche de Jessé, un rejeton jaillira de ses racines. Sur lui reposera l'Esprit de YHWH: esprit de sagesse et de discernement, esprit de conseil et de vaillance, esprit de connaissance et de crainte de YHWH - et il lui inspirera la crainte de YHWH. Il ne jugera pas d'après ce que voient ses yeux, il ne se prononcera pas d'après ce qu'entendent ses oreilles. Il jugera les faibles avec justice, il se prononcera dans l'équité envers les pauvres du pays. De sa parole, comme d'un bâton, il frappera le pays, du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant. La justice sera la ceinture de ses hanches et la fidélité le baudrier de ses reins. Le loup habitera avec l'agneau, le léopard se couchera près du chevreau. Le veau et le lionceau seront nourris ensemble, un petit garçon les conduira. La vache et l'ourse auront même pâture, leurs petits, même gîte. Le lion, comme le boeuf, mangera du fourrage. Le nourrisson s'amusera sur le nid du cobra. Sur le trou de la vipère, le jeune enfant étendra la main. Il ne se fera ni mal ni destruction sur toute ma montagne sainte, car le pays sera rempli de la connaissance de YHWH, comme la mer que comblent les eaux. (Es 11,1-9. Traduction oecuménique de la Bible, avec remplacement de la désignation «le Seigneur» par «YHWH».)

Je vous prendrai d'entre les nations, je vous rassemblerai de tous les pays et je vous amènerai sur votre sol. Je ferai sur vous une aspersion d'eau pure et vous serez purs; je vous purifierai de toutes vos impuretés et de toutes vos idoles. Je vous donnerai un coeur neuf et je mettrai en vous un esprit neuf; j'enlèverai de votre corps le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai en vous mon propre Esprit, je vous ferai marcher selon mes lois, garder et pratiquer mes coutumes. Vous habiterez le pays que j'ai donné à vos pères; vous serez mon peuple et je serai votre Dieu. (Ez 36, 24-28)

Esaïe 11,1-9

Question 1 - Introduction (De quoi s'agit-il?)

Es 11,1-9 est un texte bien connu, composé de prophéties messianiques, comme Es 9,1-6. Dans le passage qui nous intéresse s'exprime l'espoir de la justice et d'un règne de paix, qui sera instauré par le futur monarque du monde, par le Messie. En général, on parle, à propos de ce texte, d'une attente eschatologique. Mais que recouvre la notion d'eschatologie? Il ne s'agit pas ici d'une représentation de l'au-delà, mais de l'attente de l'ère du salut à venir. Il s'agit d'un avenir différent du présent que nous connaissons, qui sera réalisé par le règne d'un nouveau monarque. Mais bien que l'on ait ici une promesse concernant l'avenir, celle-ci fait déjà sentir ses effets sur notre monde actuel.

Question 2 - Explication de texte (Qu'est-ce que cela signifie?)

1. Es 11,2 décrit ce qui caractérise le monarque attendu. Il ne se distingue pas par la noblesse de son origine, comme un roi, mais par l'Esprit de YHWH. Cet Esprit est qualifié par trois paires de déterminants: la sagesse et le discernement, le conseil et la vaillance, la connaissance et la crainte de YHWH. Les deux premières paires pourraient aussi compter au nombre des qualités d'un roi idéal, qui en aurait besoin pour régner. La fonction de juge du roi exige la sagesse et le discernement (par ex. Salomon en 1 R 3,9). Pour régler les affaires intérieures et extérieures du royaume, le roi a besoin de conseil et de vaillance pour pouvoir comprendre les situations, élaborer des plans et prendre des décisions pertinentes. Mais c'est dans la troisième paire que réside la spécificité du monarque à venir, car elle concerne des qualités que l'on n'attribue généralement pas à un roi, à savoir la connaissance et la crainte de YHWH, éléments indispensables des relations avec celui-ci. Par exemple, le prophète Osée considère la connaissance de Dieu comme fondamentale dans les rapports entre la divinité et les humains (cf. Os 2,22; 4,1.6; 6,6). Dans la sagesse israélite, la crainte de YHWH est à la base de tous les comportements humains (cf. Pr 1,7; 9,10; 15,33; Jb 28,28). Dans ces textes, les notions de connaissance et de crainte de YHWH sont étroitement liées. On peut donc déduire que le nouveau monarque non seulement connaîtra la volonté de Dieu mais aussi qu'il régnera dans la crainte de YHWH.

2. Es 11,3-5 décrit l'effet produit par le monarque attendu. Celui qui exerce le pouvoir royal dans l'esprit de Iahvé a le souci de faire régner la justice. Sa manière de gouverner son royaume est bien différente de celle que pratiqueraient d'autres rois. Il ne se fie pas à ce que ses yeux voient et à ce que ses oreilles entendent. On voit s'opérer ici une transformation de l'usage de la force. La force du futur monarque n'est pas utilisée à des fins militaires, mais à l'accomplissement de la justice. Sa justice consiste à aider les faibles à faire valoir leurs droits. Conformément à la conception vétérotestamentaire de Dieu, il se fait l'avocat des humbles (cf. Ps 9,10; 68,6; Jb 5,15ss), défend les droits des faibles. On notera qu'il accomplit ses tâches par la parole, dont il se sert comme d'un bâton, et par le «souffle de ses lèvres». Ces métaphores révèlent le pouvoir et l'autorité que possèdent les paroles du nouveau monarque. Ces caractéristiques s'expriment dans le cadre de ses actes prophétiques: par les paroles sorties de la bouche du prophète, YHWH tue les méchants (Os 6,5); il fait de la bouche de son serviteur une épée acérée (Es 49,2); sa parole ressemble à un marteau qui pulvérise le roc (Jr 23,29). Par opposition à un roi ordinaire, le nouveau monarque n'a pas pour armes l'épée ni la lance, mais le pouvoir de sa parole. Mais cela ne peut se réaliser que si sa parole repose sur l'autorité de Dieu et que lui-même est sous l'influence de l'Esprit de YHWH. Ainsi, la justice et la fidélité sont les caractéristiques qui permettent de le reconnaître.

3. Es 11,6-9 décrit le règne de la paix, conséquence des actions du nouveau monarque. L'instauration de la paix est l'objectif de ses actes. La scène montre la coexistence des animaux entre eux et avec les êtres humains. Les effets du règne du monarque ne se font pas seulement sentir sur la vie des humains, mais sur toute la nature. Il faut observer que cette description de «la paix entre les animaux» ne constitue pas simplement un tableau idyllique en marge d'un programme politique, mais que cette paix est un élément constitutif de ce programme. Il faut noter ce qui caractérise le rôle et les relations de chaque animal. L'agneau offre l'hospitalité au loup et le léopard se couche près du chevreau. Les animaux sauvages deviennent amis des animaux domestiques, et tous se laissent conduire par un jeune garçon. On a là non seulement le tableau de la coexistence pacifique des animaux entre eux et avec les humains, mais aussi le renversement des relations entre les faibles et les forts. Ce retournement de la situation «normale» est symbolisé par les jeux du nourrisson et du jeune enfant avec le serpent et le lion, lequel, comme le boeuf, se nourrit de fourrage. On trouve ici un écho du paradis originel (Gn 1-2), où l'homme et les animaux vivaient en bonne intelligence. La domination humaine sur la terre et les animaux se fait sans effusion de sang, et l'homme et l'animal se contentent de nourritures végétales (Gn 1,29ss). Les images d'un monde où l'on cesse de manger et d'être mangé, évoquées par les versets 6 à 8 (cf. aussi Es 65,25; Os 2,20), éveillent en nous le désir de retrouver ces conditions paradisiaques. Le règne de la paix n'implique donc pas qu'il n'y a plus d'ennemis, mais que l'inimitié entre les groupes totalement différents les uns des autres a disparu. La solution ne consiste pas à éliminer les bêtes sauvages, mais à assurer la paix en les transformant. C'est pourquoi il ne se fait aucun mal sur la montagne sainte de YHWH, ce qui est le signe que la connaissance de YHWH est accomplie.

Question 3 - Objectif (Qu'est-ce qu'on attend de nous?)

Le monarque à venir apparaît comme le garant de la justice et e distingue par la préférence étonnante qu'il manifeste à l'égard des humbles et des faibles. La paix qui règne entre animaux sauvages et domestiques et entre l'homme et l'animal symbolise cette justice. La paix présuppose la justice, et la justice a la paix pour objectif. Mais ce qui est décisif ici, c'est la manière dont le règne de la paix est accompli. La paix ne s'obtient pas par l'élimination des ennemis, mais par la cessation de l'inimitié. C'est essentiellement la métamorphose des animaux sauvages (les forts) qui est la condition préalable à l'instauration de la paix. La raison d'être et l'objectif du règne de la paix ont des dimensions sociales et politiques. Ce texte ne dit rien de la possibilité de réaliser cette attente. Il ne s'agit donc pas de savoir si un lion peut devenir herbivore mais dans quelle relation entre les faibles et les forts se manifeste le règne de la paix et quelle pratique actuelle peut répondre à cet espoir de paix. L'indicatif de la prophétie doit faire place à l'impératif de la décision.

Ezéchiel 36,24-28

Question 4 - Introduction (De quoi s'agit-il?)

A cause de son impureté, Israël a été chassé de son pays, mais cette expulsion a eu pour conséquence que les autres peuples ont profané le nom du Seigneur. C'est pourquoi YHWH décide, par égard pour son propre honneur, de ramener Israël dans son pays. Il accorde un nouvel avenir à son peuple, bien que celui-ci ne l'ait pas mérité.

Question 5 - Prière (Comment un nouvel avenir peut-il commencer?)

Ce nouvel avenir commence par la restauration d'un peuple qui peut désormais demeurer durablement dans son pays. Cette restauration s'accomplit en trois étapes. (1) La première étape est la purification de toute impureté. L'acte purificateur de YHWH est décrit comme l'action cultuelle du prêtre (Lv 14,51ss; cf. Nb 19). Par l'aspersion d'eau pure, chaque individu est purifié de toute impureté. (2) La deuxième étape est le don d'un coeur neuf et d'un esprit neuf. Le nouveau coeur est un coeur de chair, qui remplace le coeur de pierre. Grâce à l'action de YHWH, le coeur endurci du peuple fait place à un nouveau coeur, disposé à écouter et à suivre les commandements de Dieu. (3) La troisième étape est celle de l'effusion de l'Esprit de YHWH, par laquelle s'accomplit la restauration du peuple. L'Esprit de Dieu est le pouvoir de restaurer et de donner la vie (cf. 1 S 10,6ss; Es 32,15). Il incite les humains à s'intégrer à l'être et à la volonté de Dieu. YHWH donne son Esprit aux hommes, afin qu'ils lui obéissent. La vie humaine sera conforme aux commandements de Dieu, non pas à la suite d'un acte unique mais par le fait que l'Esprit demeurera en elle (cf. Es 11,2). Ainsi sera rendue possible une réelle communauté entre Dieu et les êtres humains, comme dans la formule de l'alliance, et c'est pourquoi nous devons prier pour un avenir nouveau en disant: Viens, Esprit saint. Renouvelle-nous!


Instructions pour l'étude biblique

L'étude biblique doit s'articuler selon les questions figurant entre parenthèses. La personne qui anime l'étude peut poser ces questions et donner des explications sur chaque partie du texte, en dialoguant avec les participant(e)s. Après la question V, on passera à une prière demandant à l'Esprit de venir renouveler l'individu ou le groupe.