Conférence sur la mission et l'évangélisation


Accueil > Conférence > Historique > Edinbourgh

Edinbourgh



Interior view of meeting

La conférence missionnaire mondiale de 1910 à Edinbourgh avec pour mot d'ordre "l'évangélisation du monde en une génération" est considérée comme le point de départ symbolique du mouvement oecuménique contemporain. Il y eut d'importantes conférences missionnaires avant celle-ci mais à Edinbourgh, des avancées furent faites vers une certaine institutionnalisation de la coopération entre les conseils de mission Protestants. Pourtant, la conférence d'Edinbourgh ne saurait être qualifiée "d'oecuménique" au sens actuel du terme car il n'y avait pas de délégués Catholiques ou Orthodoxes. Des 1400 participants, 17 venaient du "tiers monde". Elle fut soigneusement préparée en ce qui concerne les commissions thématiques et, en dépit de quelques discussions assez progressives dans certaines desdites commissions, la conférence refléta de façon générale une approche traditionnelle conservatrice de la mission reliant celle-ci à l'annonce de "l'évangile aux païens" avec à l'appui la diffusion de la civilisation occidentale.

Edinbourgh donna naissance à la International Review of Mission (dont la première édition parut en 1912) et à un Comité de suivi qui posa les fondements du Conseil international des missions (IMC) en 1921.