Conférence sur la mission et l'évangélisation


Accueil > Conférence > Thème > Les ministères de la guérison et de la réconciliation dans un monde marqué par la violence

Les ministères de la guérison et de la réconciliation dans un monde marqué par la violence

Les ministères de la guérison et de la réconciliation dans un monde marqué par la violence

Le ministère de la guérison en général
Dans de nombreuses églises membres du COE, il existe une longue et riche tradition d'étude et de pratique du ministèreecclésial de guérison grâce en particulier aux travaux effectués par la Commission médicale chrétienne de 1968 à 1991. Dans le cadre de la préparation de la conférence d'Athènes, il faudrait porter un regard neuf sur les questions suivantes:

Quelle est , fondamentalement la conception chrétienne du ministère de la guérison? On a souvent considéré que les medecins et les hôpitaux devraient s'occuper soin du corps, les psychiatres et psychologues de l'esprit, les pasteurs et prêtres de l'âme ( à travers l'accompagnement pastoral et la célébration des sacrements). Les laïcs étaient invités à visiter les malades. Les travaux effectués dans plusieurs églises ont considérablement élargi la définition et le champ de ce qu'on peut attendre du ministère de réconciliation et ont mené à l'adoption d'approches interdisciplinaires. Il faut faire connaître de telles expériences.
Etre une communauté de guérison, qu'est-ce que cela signifie pour une Eglise? Il faut que celle-ci offre un refuge à ceux qui ont des problèmes psychologiques, spirituels et/ou matériels. L'Eglise peut être un lieu où les gens pourront raconter leur vie sans être jugées, un lieu de culte, de pardon et de solidarité. Ainsi considérée, l'Eglise pourrait également devenir un lieu où seront lancés et accompagnés des processus de réconciliation interpersonnelle. Normalement, une telle Eglise devrait exercer une influence pacificatrice sur l'ensemble de la communauté.

Il est indispensable que les chrétiens de traditions diverses poursuivent ou reprennent le dialogue sur la manière dont ils répondent à leur vocation de guérison sous des formes adaptées à leur contexte.

Un dialogue est indispensable entre Pentecôtistes/Charismatiques, et les approches liturgiques/sacramentelles.

Un dialogue est indispensable entre les approches médicales/scientifiques et théologiques/spirituelles.

Un dialogue interculturel est indispensable sur notre conception de ce que signifie être malade, soigné, guéris et comment lier celle-ci à notre foi et notre vie en communauté.

La mission à l'heure du VIH/SIDA
La pandémie du VIH/SIDA est l'un des défis majeurs de la mission aujourd'hui parcequ'elle révèle l'attitude fondamentale des communautés ecclésiales vis-à-vis des personnes affectées directement ou indirectement par la pandémie, les personnes qui recherchent un refuge, un lieu sûr, une protection. Certaines églises sont courageusement devenues des lieux de guérison tandis que d'autres se sont illustrées comme faisant partie du problème au lieu d'offrir de l'espoir. Le VIH/SIDA met à nu les conceptions sous-jacentes de la responsabilité, du péché, du châtiment. La pandémie montre également la relation à quel point tous les aspects de la vie humaine sont liés: de l'éthique personnelle aux valeurs culturelles en passant par la politique des gouvernements, les pratiques commerciales internationales et l'économie. On devra notamment réfléchir sur les aspects suivants:

la communauté de guérison et les personnes souffrant du VIH/SIDA;
le VIH/SIDA et le rôle des ministres de culte et des programmes dans l'éducation théologique;
l'influence des pratiques traditionnelles culturelles (en particulier en relation avec la sxospécificité) et la propagation du VIH/SIDA;
le VIH/SIDA, la mission et la justice de Dieu;
la défense et la promotion des droits des personnes souffrant de la pandémie; avec elles et en leur nom;
le VIH/SIDA et le système économique international.

La conférence offrira aux réseaux travaillant en relation avec les initiatives oecuméniques sur le VIH/SIDA l'occasion de se rencontrer. Une attention particulière sera accordée à la mission de guérison de l'Eglise en Afrique (Initiative oecuménique sur le VIH/SIDA en Afrique). Les aspects mentionnés ci-dessus ne sont que des exemples de thèmes qui pourraient abordés.

Le ministère de la réconciliation dans un monde marqué par la violence
Cette partie de la conférence est étroitement liée à la Décennie "vaincre la violence" (DVV). Une attention particulière devra être portée aux éléments suivants:

comprendre ce qui se passe et ce qu'il est nécessaire de faire dans les processus de réconciliation sociale et politique, qui peuvent exiger de recourir à des approches autres que celle de la réconciliation interpersonnelle;
réfléchir sur le rôle de l'Eglise dans les situations de conflit (notamment dans les récents conflits ethniques) en s'interrogeant sur des concepts tels que la repentance, le pardon, la restitution et la guérison des mémoires;
définir ce que la réconciliation et la guérison des mémoires exigent spécifiquement de la mission chrétienne;

étudier les relations entre les théologies/méthodes de mission et l'augmentation ou la diminution de la violence dans les conflits.