COE >  Accueil > Nouvelles-Médias > La conférence dans les médias Eng|Deu|Fra|Esp|Gre



Nouvelles-Médias  Articles
 Nouvelles
 Flashes
 Conference newspaper
 Photos
 La conférence dans les médias

17.05.05 09:18 Il y a: 7 yrs

Les Eglises face au défi de l'évolution de la dynamique mondiale

La Conférence mondiale sur la mission et l'évangélisation, qui a rassemblé près d'Athènes des représentants de différentes traditions - entre autres des évangéliques, des pentecôtistes, protestants, des orthodoxes et des catholiques romains - s'est terminée par des appels à répondre à la croissance rapide du christianisme en Afrique et en Asie et à entamer le dialogue avec des croyants d'autres religions.


Il a été aussi demandé aux Eglises de faire face à d'autres défis - comme la pandémie du VIH/SIDA, et le système mondial qui concentre le pouvoir économique entre les mains de quelques-uns - durant la Conférence mondiale sur la mission et l'évangélisation, tenue du 9 au 16 mai.

"En un temps de mondialisation économique, l'argent a été élevé au rang d'idole", a déploré le secrétaire général du Conseil oecuménique des Eglises (COE), le pasteur Samuel Kobia, le dimanche 15 mai, lors d'un service religieux célébré à l'Aréopage à Athènes, là où au premier siècle l'apôtre Paul aurait prêché le christianisme à un groupe de philosophes grecs sceptiques.

"Notre monde est en mal d'orientation morale", a déclaré Samuel Kobia dans son allocution qui marquait la fin du rassemblement organisé par le COE près de la capitale grecque. La rencontre faisait suite à une série de conférences remontant à 1910, mais c'était la première à se tenir dans un pays comme la Grèce, dont la plupart des habitants sont membres de l'Eglise orthodoxe.

Les responsables orthodoxes grecs ont reconnu avoir été confrontés à de vives protestations d'une part de leurs croyants qui s'opposaient à la décision d'accueillir la conférence en Grèce. Des critiques, dont certains considèrent la rencontre comme hérétique, ont annoncé un rassemblement dans le Musée de la guerre de la capitale grecque, en même temps que le service religieux à l'Aréopage. (…)